top of page

Être auteur = être solitaire ?

Eh oui, après la question pour les lecteurs, autant continuer pour les auteur.ices !


Alors oui, la plupart du temps, le moment où on écrit est solitaire. Je dirais même qu'il doit l'être. Le calme permet de mieux se concentrer et donc d'être plus efficace dans l'écriture. Croyez-moi, en m'étant occupée de mes deux dragons à temps plein pendant 4 ans, j'en sais quelque chose !


Selon les auteur.ices, le silence total est de rigueur, ou au contraire, il faut un fond musical. Attention néanmoins aux risques inhérents à la pratique. Chanter à tue-tête n'a rien de productif !


Mais du coup, on est vraiment seul.e ? Eh bien non ! Pas du tout même. Bon, sauf si on écrit juste pour poser nos idées et ne jamais les faire lire à personne.

Dans le cas d'écrits visant à être diffusés un minimum, la solitude n'existe pas. D'abord parce qu'il existe tout un tas d'étapes réalisées par d'autres personnes avant la publication d'un ouvrage (relecture, correction, par exemple), mais aussi parce qu'à partir du moment où quelqu'un pose les yeux sur notre texte, nous ne sommes plus seul.es. Un lien magique se crée entre auteur et lecteur.


On parlait de magie la semaine dernière, à croire que ça va être un sujet récurrent dans mes posts !





En-dehors de ça, il existe des forums ou des groupes pour les auteur.ices qui sont à la fois des mines d'information et des lieux d'échanges sur l'écriture. Parce que les proches ne comprennent pas toujours cette passion qui nous anime, et même si tel est le cas, nous avons un jargon qui leur échappe. Bon et il faut avouer que ça ne doit pas être facile d'entendre parler d'un tas de personnages et d'histoires abracadabrantes sans arrêt (alors que c'est génial, non ?!)


C'est sur un forum d'écriture que j'ai rencontré ma meilleure amie, Marine Gautier. Nous avons eu un coup de foudre littéraire puis amical, et ça fait des années que ça dure ! Grâce à ça, nous avons des projets d'ouvrages à 4 mains, et si vous êtes abonnés à ma news letter, vous allez d'ailleurs bientôt en apprendre plus sur les deux prévus cette année (bon en réalité 4, mais ça va dépendre de notre capacité à mener tout ça de front !)


En salon, sur les réseaux sociaux, les auteur.ices se regroupent, échangent et vivent leur passion ensemble. Il y a de la place pour tout le monde, alors autant en profiter pour faire des rencontres !


D'ailleurs, parfois, ces rencontres débouchent sur des projets assez dingues, comme ça a été le cas pour Le sortilège de la lune noire, publié aux éditions le Héron d'argent. Nous sommes... 5 autrices à l'avoir écrit ensemble ! C'est d'ailleurs peut-être un record, mais en tout cas, c'est la preuve que la solitude n'est pas du tout une obligation quand on écrit.


Plus on est de fous, plus on rit, non ?




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les lecteurs sont les meilleurs

Aujourd'hui, j'avais envie de parler de vous, chèr.es lecteur.ices. Dans le sens large, mais aussi dans un sens plus restreint, avec celles et ceux qui s'investissent pour leur auteur.ices préféré.es.

bottom of page